Activités du Club

La Fondation propose une série d'activités pour les membres.
Pour plus d'informations cliquez sur la photo ou sur le titre.

 - (mercredi, 22 janvier, 2020 - 10:15)

Mercredi 22 janvier 2020 à 10h30 :
Introduction et visite à l'exposition " Dalí & Magritte Deux icônes du surréalisme en dialogue ".
Visite suivie du déjeuner à la Fondation Universitaire.

Participation: 55 € p.p. Inscription avant le 6 janvier 2020. Formulaire d'inscription.

Dalí & Magritte - Deux icônes du surréalisme en dialogue
Les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique consacrent une exposition exceptionnelle à Salvador Dalí et René Magritte. Pour la toute première fois, les rapports et influences entre les deux plus grandes icônes du surréalisme sont mis en lumière.
Salvador Dalí et René Magritte se croisent à Paris au printemps 1929, en compagnie des grands noms de l'avant-garde artistique. Puis, en août de la même année, à l’invitation de Dalí, Magritte séjourne à Cadaquès, le port d’attache du peintre espagnol. Cet été surréaliste – qui compte aussi la présence d’Éluard, Miró et Buñuel – se révélera décisif.
Dalí et Magritte s’attachent à défier le réel, à questionner notre regard et à bousculer nos certitudes. Le Catalan et le Belge témoignent d’une fascinante proximité, malgré des créations et des personnalités bien différentes qui les amèneront finalement à s’éloigner.
L’exposition révèle leurs liens personnels mais aussi philosophiques et esthétiques à travers plus de 100 peintures, sculptures, photographies, dessins, films et pièces d'archives.

 - (jeudi, 30 janvier, 2020 - 17:30)

Les membres du Club de la Fondation Universitaire sont chaleureusement invités au cocktail de Nouvel An le jeudi 30 janvier 2020 à 17h30.

Nous avons le plaisir d'organiser à l'occasion de la réception une causerie par Pr. Barbara BAERT, professeure ordinaire à la KU Leuven, prix Francqui 2016, intitulée " L'intervalle du temps. Kairos et la force de l'occasion ".

A cette occasion, le livre "The Global Village. Essays in Geo-Economics, International Migration, Global Finance and the Mediterranean Tradition" sera présenté. Il contient les contributions des quinze professeurs et décideurs de la série de débats-conférences de la Fondation Universitaire sur: "Voyage dans le village mondial avec le Prof. Louis Baeck". Le livre est également un hommage à l'ancien Administrateur délégué de la Fondation Universitaire.

Prière de s'inscrire avant le 25/1/2020. Formulaire d'inscription.

 - (mardi, 11 février, 2020 - 10:30)

Visite guidée à l'exposition "The World of Bruegel in Black and White" suivie du déjeuner à la Fondation Universitaire.

À 10h30  visite guidée en néerlandais avec le co-curateur.Joris van Grieken.

À 10h45  visite guidée en français avec le co-curateur.Maarten Bassens.

Formulaire d'inscription.

Bruegel n’est pas celui que vous croyez…

Tout le monde connaît Bruegel en tant que peintre de renommée internationale, mais saviez-vous qu’à son époque, Bruegel était surtout connu grâce à ses estampes ? En 2019, vous aurez une occasion unique d’admirer de près les estampes de Bruegel. KBR conserve une collection complète, et sans équivalent connu, qui sera exposée à titre exclusif durant l’année Bruegel.

L’exposition ‘The World of Bruegel in Black and White’ vous entraînera dans le monde imaginaire de ce maître flamand.

 - (vendredi, 14 février, 2020 - 14:00)

La Fondation Universitaire organise pour ses membres un excursion à Gand le 14 février 2020 avec une visite guidée à l'exposition exceptionnelle Van Eyck: "Une Révolution optique" et une visite guidée au Jardin botanique de l'Université.

Programme provisoire :

14 h Visite guidée au Jardin botanique de l'Université avec le Prof. Paul Goetghebeur (directeur du Jardin botanique et professeur de botanique jusqu'en 2018-2019) et le Prof. Jan Rammeloo (directeur honoraire du Jardin botanique de Meise).

17 h Visite guidée à l'exposition Van Eyck: "Une Révolution optique" - Musée des beaux-arts

Seule une vingtaine d’œuvres du Maître flamand Van Eyck sont conservées de par le monde. Tout à fait exceptionnellement, au moins la moitié d’entre elles feront le voyage jusqu’à Gand en 2020, pour l’exposition « Van Eyck. Une Révolution optique » au Musée des Beaux-Arts de Gand (MSK Gent). Un évènement incontournable, véritable tour de force qui rendra l’univers de Van Eyck et son regard révolutionnaire plus tangibles que jamais.
L’exposition s’articule autour des volets extérieurs restaurés de «L’Adoration de l’Agneau mystique» et d’autres œuvres de Van Eyck.
Pour que la révolution optique de Van Eyck soit clairement perceptible, ses tableaux seront installés à côté d’œuvres de ses contemporains les plus talentueux originaires d’Allemagne, d’Espagne, de France, et d’Italie. « Van Eyck. Une Révolution optique » sera une expérience unique à vivre au cours de l’année 2020 que Gand consacre à Van Eyck. 
Comité scientifique de l'exposition : Till-Holger Borchert (Directeur Musea Brugge), Prof. dr. Jan Dumolyn (UGent) et Prof. dr. Maximiliaan Martens (UGent).
Plus d'information  sur  l'exposition.

19h30 Diner au restaurant Mub'art du Musée

Tout est à distance de marche de la gare Sint-Pierre à Gand.

Il y aura 2 groupes (1 F et 1 N).

Rendez-vous : 13h30  devant la Gare Saint-Pierre - 13h50  entrée du Jordain Botanique (Plantentuin UGent -  E. Clauslaan et K.L. Ledeganckstraat).

Prix: 95 € p.p. (visites, guides, diner).

Complet.

 - (lundi, 17 février, 2020 - 12:30)

Déjeuner-débat avec un exposé par le Prof. Ém. Jacques Reisse (ULB) sur "Fixisme, évolutionnisme, créationnisme: croyances et raison" (en F), suivi par des commentaires par le prof. Dominique Lambert (UNamur, physicien et philosophe).

Participation : 33 € pour les membres de la Fondation Universitaire et leur partenaire, 38 € pour non-membres. Formulaire d'inscription.

Etre fixiste signifie que l’on croit que toutes les espèces vivantes que nous connaissons aujourd’hui existent depuis la première semaine de la Création et ceci, conformément au récit de la Genèse tel qu’il se trouve dans l’Ancien Testament.

Etre évolutionniste signifie que l’on est convaincu, par l’observation et l’usage de la raison, que tous les organismes vivants qui existent ou ont existé sur Terre ont pour origine une petite population d’êtres unicellulaires qui existait sur Terre il y a plus de 3,5 milliards d'années

Le fixisme repose donc sur une lecture littérale de l’Ancien Testament et ceci même si depuis l’aube du christianisme, des théologiens éclairés avaient insisté sur la nécessité de ne pas se limiter à une telle lecture et d’adopter parfois une lecture symbolique.

Durant deux millénaires, ces conseils judicieux ont parfois été suivi par l’Eglise mais de manière récurrente, un retour à la lecture littérale s’est à nouveau imposé du moins sur certains sujets. Ainsi, au vingtième siècle, le jésuite Teilhard de Chardin a été sanctionné pour son adhésion à l'évolutionnisme

Le créationnisme s’inscrit dans ce retour à la lecture littérale puisque, dans sa forme extrême, il correspond à un retour intégral au fixisme biblique, tant en biologie qu’en géologie. Dans des formes moins extrêmes, le créationnisme accepte l’évolutionnisme mais en excluant l’espèce humaine du processus évolutif.

La théorie dite du « dessein intelligent » correspond à une forme de créationnisme camouflé visant à le faire accepter comme une alternative scientifique à la théorie de l’évolution.

 - (jeudi, 19 mars, 2020 - 18:00)

Présentation du nouveau livre 
Belgische republikeinen. Radicalen tussen twee revoluties, 1830-1850 " (Polis, 2020)
de Els Witte. Le livre est disponible en néerlandais. Une traduction en français est en préparation.

Programme

Modérateur: Karel Velle 
Introduction par Els Witte
Commentaires: Niek van Sas (historien néerlandais, Universiteit Amsterdam) (N), Marc Reynebeau (N), Serge Jaumain (F), Christian Laporte (F).
Débat

Le débat est suivi d'un cocktail, vente du livre à prix réduit (25 €), dédicace par l'auteur.

Participation gratuite. Activité offerte par la maison d'édition. Inscription obligatoire avant 12/3/2020. Formulaire d'inscription.

Plus d'information sur le livre.

Pourquoi la Belgique n'est pas devenue une république démocratique en 1830, mais une monarchie constitutionnelle modérée, est une histoire intense et complexe, analysée pour la première fois dans ce livre. Le groupe des républicains, idéologiquement aligné avec la pensée radicale des Lumières, est une minorité, mais est particulièrement actif, voire à plusieurs reprises dirigeant, pendant la révolution de 1830 et la crise de sa consolidation. Finalement, le groupe ne réussit pas, mais n'abandonne pas, et quand les révolutions éclatent en Europe en 1848, il est de nouveau prêt à établir «la république rouge» en Belgique. Une répression particulièrement dure fait désormais taire les républicains et met fin au mouvement. Entre-temps, il a laissé sa marque. Les éléments progressistes dont la Belgique possédait à l'époque, sont issus de ce mouvement et sont aussi à la base de la création et du développement d'un régime plus démocratique. L'histoire des radicaux républicains en est donc certainement l'un des protagonistes.

 - (vendredi, 27 mars, 2020 - 18:00)

Suite au voyage de la Fondation Universitaire à Sils-Maria et à la publication du livre “Sils-Maria - ‘île bienheureuse’ pour Nietzsche” (P.A.Bloch) une causerie est organisée sur l’article " Friedrich Nietzsche, une pathobiographie basée sur une revue systématique de la littérature " (Sculier J.-P.,  Flamée M., Durieux V. et Bloch P.-A. ), publié dans la Revue Médicale de Bruxelles en Sept-Oct 2019. Le professeur Jean-Paul Sculier (ULB) viendra exposer son point de vue sur la maladie, sans utiliser le jargon trop médical  (en F), et entrera en dialogue avec le Prof. Michel Flamée (VUB) qui parlera des effets éventuels de la maladie de Nietzsche sur ses écrits (alternance en N et en F).

Une collation suivra. Un exemplaire de l’article par inscription est prévu.

Participation: 25€ p.p. Formulaire d' Inscription.

Plus d'information sur l'orateur et le sujet.

 - (mardi, 31 mars, 2020 - 10:30)

Visite guidée  (F/N) à l’exposition « Keith Haring » au Bozar, suivie du déjeuner à la Fondation Universitaire. 
 Formulaire d'inscription.

BOZAR présente une grande rétrospective de l’artiste américain légendaire, Keith Haring. Ami et compagnon d’art à la fois d’Andy Warhol et de Jean-Michel Basquiat, Keith Haring manifesta une présence unique dans le New York des années 1980, jouant un rôle clé dans la contre-culture et créant un style immédiatement reconnaissable. Surtout célèbre pour ses motifs iconiques − chiens aboyeurs, bébés rampants et soucoupes volantes −, Haring cherchait à faire œuvre  d’« art public » qu’il diffusait à travers son Pop Shop, les médias ou encore dans les métros et les espaces urbains collectifs. Puisant ses influences dans l’expressionnisme abstrait, le pop art, la calligraphie japonaise ou les travaux des grapheurs new-yorkais, son style singulier, en apparence spontané, était tout autant traversé par les énergies de son époque, du voyage dans l’espace au hip-hop et aux jeux vidéo. Une œuvre puissante, qui n’a rien perdu de son actualité.

 - (
lundi, 4 mai, 2020 - 15:00 - jeudi, 18 juin, 2020 - 20:00
)

 

Comme les années passées, et grâce à notre bonne collaboration avec le concours Reine Elisabeth, nous avons le plaisir d'offrir à nos membres de bonnes places pour quelques abonnements pour le concours Reine Elisabeth 2020 pour piano. 

Ce lien vous montre les abonnements disponibles et les prix.

Pour vous vous inscrire, utilisez le formulaire en ligne.

Inscription en paiement avant le 24 janvier 2020.